Crédit Pro

Création d’une entreprise: astuces pour octroyer un crédit

Actuellement, les banques se méfient de plus en plus des entreprises, et ce n’est pas sans raison. D’un côté, la crise influe énormément sur le comportement des établissements de crédit. De l’autre côté, les banques minimisent la prise de risque. Toutefois, certaines entreprises réussissent à obtenir du crédit auprès des organismes de crédit pour financer la création de leur entreprise. Mais, quels sont leurs secrets ? Pourquoi ces entreprises arrivent-elles à octroyer du crédit, alors que la plupart des entrepreneurs échouent ? Réponses.

Achever le plan de financement de l’entreprise

Pour octroyer un crédit de création d’entreprise, le banquier demandera à l’emprunteur un document capital : le business plan de l’entreprise. Quoique ce document soit indispensable, il n’est pas nécessaire d’emmener l’intégralité du dossier. L’idéal est de fournir au banquier un « executive summary » qui résume de manière précise et claire le projet, sans omettre d’y ajouter les tableaux prévisionnels. Grâce à ce résumé, l’interlocuteur gagnera davantage de temps en étudiant les prévisions et le plan de financement de l’entreprise.

Anticiper les questionnements

Les nouvelles attitudes des banquiers ont été causées essentiellement par la crise. Désormais, ils accordent autant d’attention aux documents prévisionnels qu’à l’entrepreneur. L’établissement bancaire analyse les compétences, l’envie de réussir et la réaction du demandeur. Certes, ces questions peuvent sembler déstabilisantes, mais elles sont essentielles au banquier pour apprendre davantage sur le profil de l’entrepreneur.

Ainsi, pour être zen et décrocher le crédit, l’emprunteur doit préparer minutieusement l’entretien en étudiant les points forts et les points à améliorer de son entreprise. Ce faisant, il serait plus malin également d’anticiper les objections et de prévoir les arguments solides pour les contrer.

Apporter des solides garanties

Nul n’est sans savoir que le montant du crédit demandé à la banque doit être en adéquation avec les fonds propres de l’entrepreneur. À cet effet, pour recevoir le montant souhaité, ayez des garanties solides et assez conséquentes. En règle générale, les garanties varient de 30 % à 40 %. Toutefois, ce taux peut osciller entre 20 % à 50 % en fonction du projet. Pour avoir une caution personnelle, l’entrepreneur peut demander l’aide des organismes.

En outre, si l’entrepreneur possède une garantie solide, il serait apte à négocier le taux d’intérêt du crédit. Le taux d’intérêt d’un crédit de création d’entreprise varie de 0,5% à 2%, en fonction des sommes allouées, du projet et de l’expérience de l’entrepreneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut