Crédit à la consommation : comment ça marche ?

Crédit à la consommation : comment ça marche ?

Également appelé prêt conso, le crédit à la consommation est un financement proposé aux particuliers. Les fonds obtenus peuvent être utilisés librement, sans affectation ni de justificatif d’utilisation. Ce sont surtout les banques et les établissements de prêt qui avancent cette modalité d’emprunt. Les taux sont généralement plus faibles si l’on doit comparer avec les autres types de crédit sur le marché. Comment fonctionne le crédit à la consommation ? Les réponses, dans la suite de cet article.

Principes fondamentaux du crédit à la consommation

En règle générale, le crédit à la consommation est mis en place par les banques pour permettre aux particuliers d’éviter le surendettement. Le souscripteur doit se soumettre à un contrat par lequel le banquier va imposer quelques conditions. Ces dernières font référence à la durée de remboursement, le montant de la capacité d’emprunt, les clauses suspensives ainsi que les possibilités de négociation.

Détails techniques d’un crédit à la consommation

Souscrire un prêt conso, c’est solliciter un capital de 200 à 75 000 euros auprès d’un banquier. Bien que le montant minimal reste fixe (200 euros), le montant maximal ne peut dépasser les 75 000 euros, mais reste généralement plafonné à 21 500 euros. Le profil du souscripteur joue un rôle très important dans cette optique. En ce qui concerne la durée de remboursement, elle peut s’étaler sur une période de 3 à 84 mois. Toutefois, les intérêts sont variables. D’où l’importance de trouver un contrat qui s’affiche avec les meilleurs taux.

Étapes de souscription d’un crédit à la consommation

Comme pour toutes les autres modalités d’emprunt, le prêt conso avance à peu près les mêmes procédures de souscription. Mais en vue de mettre toutes les chances de son côté, il est avant tout nécessaire de passer par un comparateur en ligne. Cet outil permet de trouver une offre de crédit conso à taux raisonnable. Une fois la meilleure offre détectée, il ne reste plus qu’à suivre les formalités habituelles :

  • Entamer la demande de crédit auprès de l’établissement de prêt cible,
  • Constituer un dossier bien solide pour appuyer son profil emprunteur,
  • Intégrer les éléments susceptibles de renforcer son profil : situation professionnelle intéressante (CDI, fonctionnaire), revenus conséquents, taux d’endettement inférieur à 33%, solvabilité,
  • Envoyer les pièces justificatives recommandées : carte nationale d’identité, photo d’identité récente, pièce justificative de domicile, RIB, avis d’imposition.
  • Attendre la confirmation de son profil par la banque sollicitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut